Homélie du 1er dimanche de l’Avent

Rennes le 29 novembre 2015

« Chaque chose en son temps, les navets et les choux pour le mois de l'Avent » dit un adage français. Hé bien, le temps Ordinaire est parti. Et il est parti emportant toute l’année liturgique B avec lui. S’ouvre alors aujourd’hui pour nous un nouveau temps, celui de l’Avent. L’Avent qui apporte avec lui une nouvelle année liturgique C. Bienvenu à l’année liturgique C et bienvenu à l’Avent 2015.

L’Avent, du Latin « adventus » signifie « venue » « avènement ». C’est le temps de la préparation de tous les chrétiens et les hommes de bonne volonté à l’accueil du Christ « Dieu avec nous » qui vient à Noël ! L’Avent nous rappelle que Jésus vient dans notre monde de la même façon que tous les autres hommes, à partir d’une femme. L’Avent nous rappelle une chose très importante : la rupture avec ce qui est passé, le vieux, le mauvais. S’ouvrent des aires nouvelles de Justice, de Paix, d’Equité, d’Amour et de Grandeur.

4 dimanches vont nous conduire à Noël pendant ce temps de l’Avent. Un sens au chiffre 4 ? C’est un temps de préparation. Avant Pâques, on parlera tout simplement de carême ! Et la couleur de la préparation est bien le violet. Le Premier dimanche symbolise le pardon accordé à Adam et Eve. Le Deuxième dimanche symbolise la foi des Patriarches en la Terre Promise. Le Troisième dimanche symbolise la joie de David célébrant l’Alliance avec Dieu. Et le Quatrième dimanche symbolise la justice et la paix enseignées par les prophètes. Pour matérialiser cette graduation, on a la tradition des quatre bougies que l’on allume au fur et à mesure chaque dimanche de l’Avent.

Les français disent encore cet adage : « Tel Avent, tel Printemps ! » Hé bien, la couleur de nos villes nous rappelle sans conteste le temps de l’Avent. Même ceux qui ne croient pas en Dieu habillent leur commercent de ces couleurs. Dans nos rues, plusieurs pratiques doivent nous aider à rentrer véritablement dans le temps de l’Avent. Avent comme préparation à la venue du Roi Messie :

*Marchés de Noël

*Crèches dans toutes les boutiques ; *Les sapins et les guirlandes diverses

*Toutes les représentations du père Noël ; *Les vacances de Noël qui se préparent bien à l’avance ; *Les programmes pour se retrouver en familles… et j’en passe !

Dans tout cela, ce qu’il ne faut pas louper, c’est ceci : la dimension du cœur !

Le Seigneur vient. Préparez-lui le chemin : Combler les ravins, abaissez les collines…

Alors Noël sera non seulement un temps de fête, mais un temps de paix du cœur !

Que le Seigneur nous accorde cette paix du Cœur ! Amen.

Retour à l'accueil