Grosse Démystification du colonialisme.
Hier 21 décembre 2019, lors d'un de ses voyages en Afrique, précisément en Côte d'Ivoire, M. Emmanuel Macron a rencontré son homologue de la Côte d'Ivoire Alassane OUATTARA. Tous deux ont annoncé la fin du franc CFA (pensons effectivement que cette fin soit celle qu'attendent les populations).

Superbe feu follet, puisque les médias français pensent que cette fin soit l'oeuvre de Macron. Un Macron qui est né quand se discutait déjà cette question injuste du franc CFA depuis les "indépendances" des pays africains colonisés par la France. Depuis les années 1960, la question du Franc CFA a toujours été posée par plusieurs personnes et plusieurs pays (Guinée, Mali, Maroc). On sait quel a été le sort attribué à ces combattants. Macron n'a donc aucun mérite dans ce changement sinon une façon de forcer la donne. Heureusement qu'aucun africain aujourd'hui n'attribue ce changement à la France, même pas le plus petit enfant de l'école élémentaire.

Par ailleurs l'Eco, s'il doit être le fruit de la longue lutte, n'aura plus rien en commun ni avec la France, encore moins avec l'Euro. Autrement, attendons-nous à d'autres réformes inévitables dans un avenir très proche. Parce que cette jeunesse africaine est plus que jamais déterminée et sa lutte est bien plus que noble dans ce siècle. Car nos enfants et nos petits enfants seront plus furieux que nous, c'est inévitable. La France garant financier, c'est toujours du néocolonialisme.

Pendant plus de 100 ans, le colon a profité de l'ignorance de tout un continent pour l'assujetir et le voler; c'est aussi évident que ça. Finalement, la colonisation n'a pas été qu'une erreur comme le pense le jeune président Macron. Elle a été un crime contre l'humanité comme l'esclavage, comme les deux guerres mondiales dans lesquelles les africains ont servi de bouclier humain et tous les autres rapports de force que l'europe a exercé sur l'Afrique et qui continuent d'ailleurs d'exister sans honte sous une autre forme que l'on appelle le néocolonialisme.

C'est donc une Démystification qui ne fait que commencer parce que les hommes politiques du pays colonisateur n'ont pas été suffisamment intelligents en voulant maintenir le mode d'opération de leurs aieuls sur ce fond d'histoire peu reluisant qui leur donnait une certaine maitrise sur ces anciennes colonies libérées seulement dans la forme et gangrenées dans le fond.

C'est une Démystification qui va durer jusqu'à la vraie libération de l'Afrique, parce que la lutte n'est pas seulement une lutte du vieux franc cfa aliénant, mais une lutte sur tous les autres aspects de l'économie. Aucune injustice économique ne sera épargnée dès à présent et le petit-fils du colon doit se le mettre bien dans la tête.

C'est une Démystification a l'actif de la jeunesse africaine qui refuse l'aliénation. Si elle n'y parvient pas complètement maintenant, sa progéniture le fera à point, c'est irréversible.

Retour à l'accueil