On raconte que deux messieurs sont morts et ils se sont rencontrés à la porte du paradis. En attendant que Saint Pierre sorte de son bureau climatisé pour les écouter et examiner le sort de chacun d’eux, nos deux amis se mirent à converser. Charles demanda à Claude : mais comment t’es-tu retrouvé ici ? Claude répond : je suis mort de grand froid ; j’ai été congelé. Oh là, rétorqua Charles ! Moi je soupçonnais ma femme de me tromper tous les jours. Aujourd’hui, j’ai prétexté un voyage et je suis revenu à l’improviste à la maison afin de la surprendre avec son amant. Une fois à la maison, j’ai fouillé toute la maison et je n’ai trouvé personne. J’ai pas pu supporter la honte d’avoir douté de ma femme que je croyais infidèle ; alors je suis aller me pendre. Claude s’exclama : Mais Charles, pourquoi n’as-tu pas ouvert ton congélateur ? Nous ne serions pas morts, tu vois……. ! ! !
A ce moment, le vigile du paradis annonça l’arrivée de Saint Pierre.
Quel sera le jugement de Saint Pierre ?
 

 

Retour à l'accueil