Chantal et son professeur à l’Université
 
Chantal était étudiante en Droit à l’université. Très convaincue de ses charmes, elle décide de provoquer l’admiration de tous les garçons de sa classe en portant une jupette qui laisse voir ses cuisses les plus profondes.
Ce jour-là, elle était parmi les premiers à arriver dans l’amphi. Elle prend place dans la première rangée, s’assoit en laissant paraître ce qu’elle juge bien pour attirer l’admiration. Tous les garçons qui entraient étaient frappés par la clarté de la lueur de ses parties si désirables à admirer. Elle se plaisait à faire signe à sa voisine la plus proche pour se venter.
Le professeur vint à rentrer. Il est caïd ; et les étudiants le savent bien. Lui aussi fut frappé par le spectacle quand il mit le premier pas dans l’amphi. Avant de déposer son cartable sur la table, il demande à Chantal de bien vouloir occuper une place dans la dernière rangée de la classe.
Chantal, comme les autres fois, se retourne et chuchote à l’oreille de sa voisine : « même Monsieur à succomber à mes charmes ! Et elle rit ». Le professeur qui avait une oreille fine et qui avait entendu rétorqua aussitôt : « Ah non hein !!! C’est une question d’odeur !!! Unfff !!! »
Toute confondue, Chantal se déplace lourdement sous les moqueries de ses camarades filles surtout, elle mélange les pas, elle pleure. Elle a compris la leçon ; les autres filles aussi…
Retour à l'accueil