A L’oméga Etait Le Bonheur

 

 

A qui irai-je si mon cœur en toi seule peut vivre,

Loin de toi je ne serai de l’Amour vrai ivre.

Ouvre-moi une brèche en ton cœur où je m’insère

Moi en toi et toi en mon cœur et nous ferons chair

Et bénie sera notre union que tous les hommes envieront.

Grande donc l’idylle que ma vie te fait en don.

Amoureux je l’étais, je le suis et le serai pour toi mon cœur

En toi seule sache désormais que se trouve mon bonheur.

Toute ma vie il n’y aura de souvenir affectif que le tien

Alors miennes joie et paix quand tu seras auprès de moi au quotidien.

Ignifuge l’élan d’Amour qui nous unit désormais pour toujours.

Toi sans moi et moi sans toi n’est-ce pas une vie sans jour ?

Le  jour plein de luminosité chassant les ténèbres ?

Et moi sans toi, c’est le poumon sans air, une vie non libre.

Bon sera donc ton oui au cœur mourant que je suis,

O toi qui braques tes rayons sur la fleur de ma vie.

Nous serons le plus mirifique couple plein de vrai Amour

Hors du commun plein de parfum odorant pour toujours

Et toi en moi, moi en toi rien de plus beau devant Dieu

Unis, vivant le plus haut bonheur terrestre image des cieux :

Regarde et vois-moi comme je te vois à l’horizon du bonheur !

Voir Les autres poèmes

Retour à l'accueil