Pourquoi certains prêtres ont des enfants et leurs supérieurs ne disent rien ?

Pour sûr, il ne faut jamais accepter tout de suite qu’un prêtre a un enfant. Il y a en effet beaucoup de gens qui gâtent le nom des prêtres en allant raconter des mensonges sur les prêtres. Il faut donc dans toute situation de ce genre, prendre le temps de savoir et de vérifier que c’est vrai.

Si vraiment un prêtre a des enfants, son supérieur ne peut pas rester sans rien dire. Souvent nous qui sommes dehors, nous ne savons pas ce qui se passe entre les prêtres et leurs évêques. Il est important de savoir qu’aucun évêque n’est content de savoir que son prêtre a un enfant et que tout le monde en parle pour se moquer de tout son clergé.

Quand vraiment un prêtre a des enfants, c’est sûr que son évêque dit quelque chose mais nous qui observons de l’extérieur, nous ne pouvons pas savoir ce qu’il dit à ce prêtre. Souvent nous voulons qu’on le renvoie pour cela ; mais ce n’est pas la meilleure solution ainsi que de renvoyer un prêtre parce qu’il a des enfants. La mission du prêtre c’est d’annoncer l’Évangile ; et s’il faut renvoyer un prêtre parce qu’il a un enfant, cela peut poser un problème. Je ne dis pas que le prêtre doit avoir des enfants ; mais s’il arrive qu’un prêtre ait un enfant on doit le punir ; mais ne pas toujours le renvoyer, surtout s’il reconnaît son tort et se décide à ne plus continuer.

 

Retour à l'accueil