On aurait aimé plaire à tout le monde ; mais la diversité criarde entre les hommes fait que ce qui semble juste et bon à l’un est dramatique, mal, injuste et insupportable à l’autre. Il ne faut pas en disconvenir que « Plaisante justice qu'une rivière borne. Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au delà » comme le dit si bien Blaise Pascal. Mais la vérité est unique quant à la loi morale naturelle ; car « Le mental voit tantôt le bien, tantôt le mal, mais la vision de la Vérité ne voit que le bien » et cette vision de Arnaud Desjardins se fait donc très juste pour qui suit objectivement la voie de la vérité. Ce qui nous plaît n’est pas forcement ce qui est vrai et ce qui est juste l’est malgré nous, malgré nos intérêts qui sont souvent en jeu ; encore faut-il que le reconnaître jusque dans sa vie personnelle. Le plus souvent, les hommes ne font pas leurs propres introspections et quand même ils le font, ils n’y trouvent jamais d’obstacles.

Retour à l'accueil