Les prophètes sont communément dits ceux qui portent le message de Dieu aux hommes. Pendant longtemps certains les ont appelés voyants parce qu’ils prédisent l’avenir. Cependant, il y a des constantes dans la compréhension des prophètes. Les prophètes sont des hommes qui sont conscients d’une chose : ils reçoivent une parole de Dieu ; et cette parole, ils ne peuvent pas la garder ; ils sont obligés de la dire aux hommes à qui elle s’adresse, habituellement aux hommes de leur temps. Ils s’occupent du présent en interprétant les évènements à la lumière de leur foi. Ils dénoncent et prédisent, dévoilent le visage de Dieu (Il est Tout-puissant et Miséricordieux) et ils annoncent le Messie. Le prophétisme s’affiche donc en Israël, comme une sorte de Sénat. Dans un milieu qui a Dieu comme Législateur, il n’y a pas plus que le prophète pour dire la volonté de Celui-ci. Personnes ordinaires, peuples et rois trouvent tous leur compte dans la bouche de ceux-ci. Ils sont, en définitive, l’espérance du peuple d’Israël.

Les prophètes Isaïe, Jérémie et Ezéchiel, sur qui portera notre présente étude sont liés non seulement dans l’exercice du même prophétisme mais dans l’annonce d’un message qui est très souvent manifeste dans leur propre vie. Toutefois, après avoir précisé dans un premier temps la fonction et le message des prophètes en général, nous préciserons la composition et la théologie de chacun de ces trois prophètes.

Retour à l'accueil