Deuxième jour (19 août 2009)

 

Après une longue messe de 1h30mn, nous avons pris notre petit déjeuner tout en fraternisant, se saluant.

A 9h, le prédicateur a fait d’abord le rappel de ce que nous avons vu hier.

Hier comme aujourd’hui, Jésus est le premier coéquipier de toute vie d’équipe. Mais en fait, c’est nous qui sommes

Mais que veut dire faire équipe avec Jésus ? Comme André et Jean à leur appel, c’est demeurer avec Jésus. Faire équipe avec lui, c’est aller à lui, le voir, le contempler, se déplacer avec lui, faire de lui un Compagnon de route.

Jésus invitait ses disciples quelquefois au repos, à la détente. C’est pourquoi il faut savoir se détendre.

La vie avec Jésus consiste à accepter la contestation. Suivre Jésus c’est imiter sa vie. Comme Jésus ne fait rien de lui-même que ce que son Père lui commande, tout pasteur aussi qui veut vraiment réussir la fraternité doit faire ce que le Christ lui commande !

Il faut savoir aussi débusquer Satan. Mc3, 15 : « 15 et qu’ils aient autorité pour faire sortir les démons. »

 

Dans l’après midi, nous sommes allés en carrefours pour répondre à un premier questionnaire :

 

-Réfléchir sur les aspects pratiques suivantes qui favorisent la vie d’équipe sacerdotale ou fraternité ;

*La prière en commun

*La collaboration réelle dans l’accomplissement des tâches

*La solidarité des membres de l’équipe

*La charité délicate, bienveillante, attentive et inventive

*La détente

 

Ainsi a pris fin la deuxième journée de session.

Retour à l'accueil