J’ai reçu ce titre et cette histoire :

 

Coïncidence ou sorcellerie ?

J’ai été témoin d’une scène à Koudougou;  si cette histoire m’avait été rapportée, j’allais l’accepter difficilement mais ce jour là j’ai été témoins oculaire. En effet, arrivé à la gare aux environs de 14h 30, le bus en partance pour Ouaga était prêt pour partir mais ils m’ont permis de prendre mon ticket (surtout que le bus était presque vide). Je suis allé prendre place, le temps qu’ils finissent de monter ma moto, un vieux et une femme sont arrivés. Très rapidement, le vieux et la femme sont invités à prendre place à bord pendant que les employés de la compagnie de voyage s’afféraient à faire monter le vélo et à prendre leurs tickets de voyage ; le moteur du bus cessa de fonctionner. Les mécaniciens s’activèrent en vain. C’est ainsi qu’ils firent venir un autre bus. Tout le temps de transfert des bagages, le moteur du bus ronflait. Mais dès que nous avons pris place à son bord, le moteur cessa de fonctionner. Les mécaniciens sont encore invités à s’activer autour du moteur mais en vain. C’est ainsi qu’un des employés alla essayer de démarrer le bus que nous avions abandonné, sans difficultés, le moteur ronfla à la grande surprise de tous les mécaniciens qui tentaient toujours de démarrer celui dans lequel, nous étions assis. Le chef de gare, après des excuses, nous demanda encore de rejoindre le bus que nous avions abandonné. Le vieux et la femme qui était les plus proches de l’entrée sont les premiers à descendre et voilà que le moteur ronfla. La descente est interrompue. Le vieux et la femme montaient déjà dans l’autre bus. Dès qu’ils ont prix place, le moteur cessa de fonctionner. C’est ainsi que l’attention fut attirée. Le vieux et la femme furent des vas et viens entre les bus et dès qu’ils prenaient place le moteur cessait de fonctionner et dès qu’ils descendaient, le moteur ronflait. La décision du chef de gare ne surpris pas les uns et les autres. Il demanda alors qu’on descende le vélo du vieux ; ce qui fut fait très rapidement. Les moteurs des deux bus ronflaient puissamment. Notre bus démarra en trompe devant le regard vide du vieux et de la femme et notre voyage se déroula sans encombres jusqu’à destination. Qu’est ce qui peut expliquer cette situation ? Est-ce une forme de stigmatisation des personnes âgées ? Ces questions, je me les pose chaque matin et chaque soir. Peut-être que vous aurez quelques éléments de réponse pour moi.

 

J’ai répondu :

Merci mon petit frère! Aucun passager, inclue ta propre personne, n'était chrétien! Sinon, le bus aurait transporté et les passagers, et le vieux ainsi que sa femme et son vélo sans aucun problème!

A bon entendeur, Salut!

 

Retour à l'accueil