Lc 20, 27-38


S’il est difficile pour beaucoup d’hommes en ce monde de croire tout simplement en Dieu, c’est que Dieu n’est pas visible aux yeux de chair. Cela est vrai dans la réalité terrestre. Mais avec des yeux de foi, beaucoup d’hommes et de femmes croient qu’il existe et agit même. Malgré le fait que bon nombre croit en cette existence, nous nous refusons bien souvent de croire en la différence fondamentale du mode de vie ici-bas et du mode de vie de là-haut.

Nous aurions aimé que le Paradis soit le prolongement des choses que nous estimons bonnes sur la terre (comme la bonne nourriture, les belles femmes, les beaux gars, les belles maisons et voitures…) N’est-ce pas ?

C’est là justement que les Sadducéens se sont copieusement trompés.

Dans l’Evangile, il y a toujours la guerre entre Jésus et les Pharisiens et les Scribes. En fait, les Pharisiens et les Scribes sont jaloux de lui et veulent montrer qu’il n’est rien ; mais ils n’ont jamais réussi.

Pourquoi des Sadducéens entrent dans la danse ? Eux, ils avaient peur que les gens n’envahissent tellement Jésus si bien qu’il ne devienne une cause de la colère des Romains. En fait, ils veulent protéger le peuple contre les Romains. Mais ils ont voulu se moquer de Jésus et de la réalité de la Résurrection en inventant de toutes pièces cette histoire, qui, humainement même est impossible – vous convenez avec moi, n’est-ce pas ?

Leur moquerie s’est retournée contre eux. Au Ciel, il n’est pas question de plaisirs comme sur la terre. Se marier, manger, posséder des biens… deviennent des choses caduques.

En fait, pourquoi nous nous marions, nous mangeons, nous cherchons des biens sur la terre ?

- attendre des réponses -


Et si je disais que les hommes se marient parce qu’ils sont incomplets ?

Et si nous mangeons parce qu’il nous manque ce qui donne la force ?

Et si nous cherchons les biens de la terre parce qu’ils nous manquent ?

Donc, c’est parce qu’il y a des choses qui nous manquent que nous les cherchons.

Et nos plaisirs sont la conséquence de nos manques.

Une fois au ciel, rien ne nous manquera. Alors disparaîtront les plaisirs.

C’est pourquoi Jésus dira que le Royaume de Dieu ne consiste pas en des questions de nourriture et de boisson. Et aujourd’hui encore, le Royaume de Dieu ne consiste pas en des questions de mariage.

L’évangile se termine en beauté : Abraham, Isaac, Jacob sont vivants ; c’est pourquoi Dieu est leur Dieu. En vérité, ce sont seulement ceux qui vivent en Dieu qui sont capables de comprendre cela.

 

Alors, que Dieu nous donne à travers cette Eucharistie de vivre en Lui pour ne pas nous attarder sur les plaisirs ; ils ne nous mèneront pas jusqu’au Ciel.

Retour à l'accueil