Kadour vit ses derniers instants.

Il est à l'hôpital et reçoit des visites de tous les siens, amis y compris.


A tous, il raconte qu'il a le SIDA et qu'il va mourir de cette maladie terrible.


Son fils, près de lui à l'hôpital, ne le quitte pas une seconde ; mais, lorsqu'il se trouve enfin seul avec son père, il l'interroge, étonné :


- Papa, pourquoi tu dis que tu vas mourir du Sida alors que tu sais très bien que c'est le cancer que tu as ?


- Laisse moi faire, mon fils, comme ça quand je vais mourir, aucun imbécile ne va draguer ta mère !!!!

Retour à l'accueil