Le Courtaud

Le Courtaud
 
C’est un bout d’homme haut à peine d’un mètre
Trapu, barbu tout cousu dans un boubou de tissu
Parmi ses pairs d’un coup se fait si piètre
Court le courtaud était court comme nu !
 
Quand on lui indiquait la lune avec la main
Il regardait longuement le bout du doigt
Il bouillait ses habits pour tuer ses poux enfin
De lui-même il n’avait jamais eu de choix !
 
Notre bonhomme mangeait avec ses ongles
S’asseyait à même le sol même quand on lui apporte une chaise
Il se plaisait à suivre les petits espiègles
Il dort où le sommeil le prend et à l’aise !
 
Il se plaisait à baragouiner du charabia
Et quand on se moque de lui il est heureux
Il tremble quand menace n’importe quelle voix
Courtaud le court était vraiment un « courteux » 
 
Retour à l'accueil
Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ellie 19/02/2008 14:52

Bonjour,

le monde de Batin est un enchantement pour l'âme, il réchauffe le coeur, empli de découvertes tel un labyrinthe où l'on aime se promener comme dans un jardin aux mille couleurs, senteurs, où l'on souhaiterait se perdre, sans y penser.
Une douce magie qui nous envahit lentement, qui s'insinue en nous, nous offrant tous ses secrets, ses mystères.
Continuez à nous parler, à nous prendre un peu de notre âme. Quel calme, quel fleuve de tranquilité, de paix. Après tout, pourquoi nous battons-nous? Autour de nous, la nature s'est elle-même tant acharnée à nous offrir ces merveilles, ces paysages près ou loin de nous, peu importe et nous détruisons cette main nourricière, nous lui tournons le dos alors que nous devrions la remercier de nous accueillir en son seing et accepter ce qu'elle nous impose.
Prenons soin de ce trésor, que nous n'emporterons pas lors de notre dernier souffle.
Quant à votre commentaire, merci beaucoup. Je sais que ce n'est que matérialisme mais malheureusement, depuis deux ans, je me bats, souffrant de deux maladies qui m'épuisent. Comme je le mentionne souvent, chacun porte sa croix et la miene est bien lourde.
Je ne demande qu'une chance de montrer la personne que je suis, à travailler dur malgré un épuisement dû à ma santé.
Merci car lorsque nous nous sentons seul, délaissé, incompris, nous avons envie de hurler, mais ces hurlements ne sont que de petits coups d'épée dans l'eau.
Je ne souhaite qu'une chose: un travail et je m'épuise à en chercher en vain mais la chanson m'aide à m'évader, mon jardin secret est vaste et peut accueillir tant de présences imaginaires. Cependant, la chute n'en est que plus dure.
Je tiens bon, personne ne prendra mes sentiments, mes pensées, mes chagrins et mes désespoirs.
Voici mon site web casting, je n'ai pas chanté depuis près de 10 ans mais je veux retrouver ma voix. Il est récent, soyez indulgents:
Galaad8.etoilecasting.com.
Qu'en pensez-vous ?
Merci pour votre réponse et pour ce monde dans lequel je me retrouve peu à peu, grâce à vous.
Amitiés
Ellie

Moa 16/02/2008 17:10

Hello ;-)

Après avoir parcouru ton blog, c'est avec plaisir que je valide ton inscription dans la communauté " vos blogs, en parler ".
Bienvenue!
Dès réception du mel d'OB la confirmant, tu pourras donc poster dans celle-ci.
Dans l'attente de te lire rapidement, bien à toi.
@ bientôt...

Moä.

Batin 16/02/2008 12:25

Très très fort Padre ! La page d'accueil pousse directement à lire cet article. Tu sais de quoi je veux parler grand frère? (Rires) Ok Merci